Frigo STCisé, le retour de la chambre tiède

Monday, February 8, 2016

Je monte un second frigo avec le controleur STC1000 et un pti chauffage pour doubler mon espace de fermentation. Ayant dégrossi le sujet sur le premier frigo, je refais un article plus complet et précis.

Introduction

C’est vraiment un grand confort ces frigos thermo-régulés, surtout quand on a pas de chauffage central et que l’on est en hiver. On va modifier, dans cet article, un frigo un peu plus grand que le précédent. Comme il est presque neuf, on va essayer de travailler proprement :D

Liste des courses

La construction d’une chambre tiède ne coute pas très chère. Comptez entre 90 et 120 euros environ. Voici la liste des courses :

  • Un frigo sans freezer et sans congélateur. Celui là fait presque 280L, je l’ai payé 70euros d’occasion.
  • Un STC-1000 en 220V. Il coute entre 15 et 20 euros livré.
  • Un tube chauffant de 60W en 220V (prise UK qui va sauter). Prix entre 25 et 35 euros livré.
  • Du câble 2P+N d'1mm².
  • Des dominos 1.5mm².
  • Quelques colliers plastiques.

Désossage du frigo

Première mission, virer tout l’inutile sur notre beau frigo :D D’abord, je m’attaque à la partie supérieure pour voir comment je peux intégrer le STC1000. Sur ce modèle, le thermostat est à l’intérieur du frigo mais il y a quand même un “chapeau” sur le dessus. J’y installerai le STC en façade comme sur le premier frigo parce que c’est joli (et pratique). Il n’y a que des clips et quelques des vis, il faut y aller en douceur:-)

Ensuite, on vire les étagères et les bacs de porte. On va s’attaquer au bloc thermostat+lampe. Ca va varier fortement d’un frigo à l’autre, ici il y avait juste 3 vis à enlever (2 sous le bouton et 1 dans la lampe).

Sur ce frigo, le câble qui va du thermostat au compresseur est “noyé” dans la paroi, il n’est pas réutilisable. On vire tout et on recâblera le compresseur.

A ce stade, le frigo est entièrement vide à l’intérieur, on a enlevé le dessus. Il ne reste que la partie compresseur qui n’a pas bougé.

Installation du STC1000 dans la façade

On va intégrer le STC dans la façade en plastique du frigo, pour cela il faut réaliser une ouverture rectangulaire de 70mm x 30mm. Comme c’est du plastique, c’est très simple à percer. On va installer le boitier au centre, on commence donc par repérer le milieu.

On trace le rectangle de 70 par 30 mm, on a un peu de marge d’erreur car le boitier a un rebord qui cachera les imperfections ;-)

Je perce ensuite les quatre coins avec le plus gros foret disponible. Ainsi, on pourra ensuite couper les lignes droites avec un accès.

J’ai une technique un peu bourrine mais qui fonctionne bien. Je perce une suite de trou de petit diamètre, les uns derrières les autres. Puis en inclinant le foret, je fraise le plastique entre chaque trous. J’enlèverai le reste de matière au cutter.

Le STC est bien maintenu grâce aux agrafes oranges qui se clips sur les côtés du boitier. Je pense que c’est le meilleur endroit où installer le STC :-)

Installation du chauffage

On va fixer le tube chauffant tout en bas à l’intérieur. Cet endroit n’offrant pas toute la profondeur possible, c’est nickel pour y mettre le chauffage (bac à légumes). On repère les endroits où percer, un foret 2.5mm va bien et les vis fournies, malgré leur longueur, vont nickels.

Une fois les pattes fixées, on vire la prise UK. Le chauffage est en 220V, c’est juste le format de la prise qui change. On va utiliser des dominos donc le type de prise n’est pas important.

Pour le cable d’alimentation, le plus simple est d’aller au plus court. Le câble fait à peu près 7mm de diamètre, on perce la paroi pour sortir prêt du compresseur. Le mito joint est fait en patafix blanche :D

On a presque l’impression que c’était prévu pour :D On rajoutera une tôle à la place de la vitre du bac à légumes.

Câblage du STC-1000

Je remets le schéma de l’article précédent, il n’y a pas 36 branchements possibles, gaffe quand même, c’est du 220. Idéalement, il faut un domino avec 5 trucs. Avec le bon diamètre pour 2 ou 3 fils d'1mm². Le schéma a été mis à jour suite à vos remarques, en effet il faut brancher la phase sur les relais plutôt que le neurte.

On câble le domino à 5 fils avant d’installer le boitier STC à sa place définitive. 3 fils dans un seul slot passe tout juste, vous pouvez faire 2 de chaque côté.

J’ai été obligé de percer un chemin pour la sonde, je suis passé par le haut pour faire un trou à l’abri sous le capot supérieur. Toujours de la patafix en guise de joint.

J’ai gardé toute la longueur du câble du chauffage afin d’avoir le domino à l’abri aussi sous le capot, pour protéger de la pluie :D Je le fixe afin de simplifier les branchements.

On tire deux câbles depuis le domino 5 fils, un pour le compresseur et un autre pour la prise d’alim. On rassemble les 3 câbles (alim, compresseur, chauffage) en un seul faisceau.

On remet le capot supérieur et la plaque de polystyrène qui sert à rigidifier/isoler un peu plus le dessus. On profite d’un trou d’origine pour faire passer nos câbles.

Il reste à câbler le compresseur et une prise d’alim.

Branchement du compresseur

On commence par enlever la coque en plastique, les passes câbles, etc. La partie relai est clipsée au compresseur par 3 fiches, on peut l’extraire facilement pour recâbler tout ça. Sur la photo suivante, j’avais déjà enlevé le câble qui va au thermostat, le câble blanc 3P est l’alimentation et le noir à 2 fils est pour le condo de démarrage, on ne touchera pas à ce dernier.

Le compresseur n’était pas câblé de la même façon que sur mon premier frigo. La grande différence c’est que celui ci à une broche “C” qui veut dire, j’imagine, commande. En gros, les 3 fils de l’alim 220V vont au compresseur, puis vont vers le thermostat avec un quatrième fils, noir celui ci. De mes essais, pour démarrer le compresseur sans le thermostat, il faut relier cette borne “C” à l’arrivée “L” du 220V. On câble l’arrivée de STC-1000 sur les borniers d’origine, la terre se prend sur le corps du compresseur. Il faut juste ajouter un petit fil entre C et L, je réutilise le câble de commande du thermostat.

Enfin, on remet le passe-câble et la petite coque. Hop ni vu, ni connu :D

Ni vu, ni connu :D Ya plus qu’à brancher et tester.

Conclusion

Je pense, fin je suis même convaincu, qu’il est indispensable au brasseur amateur d’avoir un espace thermo-régulé. Suivant la place dispo, le frigo peut être une très bonne solution, c’est abordable et plutôt “compact” (par rapport à une chambre chaude). De plus, c’est pas si gourmand en énergie, le compresseur fait moins de 100W et de même pour le chauffage. Mes frigos sont à l’extérieur, ils tiennent le 20°C même quand il fait 0° dehors sans pour autant avoir le chauffage qui tourne h24.

Concernant le brasseur d’air, pour l’instant je n’en trouve pas le besoin. Naturellement l’air chaud monte et la température est homogénéisée. De même pour le froid, il y a tellement d’inertie quand le frigo est plein que la température est stable.

Il y a pas 50 manières de faire, tout tourne autour de STC1000. Pour le chauffage, d’autres solutions peuvent convenir, celle ci à l’avantage de bien s’intégrer, d’être peu chère et bien dimensionnée.

Références

BièreTutorielchauffagefermentationfrigoSTC-1000STC1000thermostat
Le contenu de ce site est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International (CC BY-NC-SA 4.0)

Gamb

DIY

B15 - Espress'Brau

La pico 2 - épisode 1 : Cahier des charges