B50 - La Commune v1.2

Wednesday, August 21, 2019

Pour le brassin de juillet (oui on est fin aout, je sais :D), on refait La Commune que je ne me lasse pas ni de brasser, ni de boire. Au fait, c’est le 50ème brassin perso \o/

On essaye de tenir le rythme de 1 brassin par mois, j’avance pas vraiment sur les travaux de la brasserie, je sais pas quand elle sera hors d’eau. Bref, aujourd’hui c’est “détente”, pas de difficulté normalement pour cette recette. Bon, je me suis quand même fait avoir avec une panne de gaz en début de rinçage (on perd un peu les réflexes, comme peser les bouteilles pour anticiper le renouvellement des bouteilles). Le premier jus était magnifique et j’ai eu un très bon rendement malgré le test iode KO après l’empatage (il était nickel par contre sur la première trempe).

Résumé

  • Brassé le : 06/07/2019
  • Embouteillé le : -
  • Volume : Brassin 72 L
  • Densités : Initale 2.2°P / Finale 11.5°P
  • Alcool : -% en keg / -% en bouteille
  • Amertume : 22 IBU
  • Couleur : 10 EBC

Recette

  • 75% Weyermann Vienna 7.5EBC : 8.6kg
  • 25% Weyermann Floor Malted Bohemian Pilsner 4EBC : 2.9kg
  • FWH 1g/L Hallertauer Mittelfrüh 4.6%AA : 72g / 12.9IBU
  • Whirlpool 0.75g/L Hallertauer Mittelfrüh 4.6%AA : 54g / 0IBU
  • Amérisant Hallertauer Mittelfrüh 4.6%AA : ?g / ?IBU
  • -M/mL/°P Wyeast 2565 Kölsch : smackpack / 4.0L starter
  • Double décoction 50°C / 65°C / 78°C : trempe épaisse 15 minutes / trempe claire 5 minutes
  • Ebullition 70 minutes / évaporation 7% / rendement 75%
  • Fermentation 7j 13°C / 3j 16°C / 15j 5°C

J’ai juste modifié le dosage du houblonnage au whirlpool aka le “hopstand”, on passe de 0.5g/L à 0.75. Je n’ai pas noté le houblon amérisant, peut être que j’ai oublié de le mettre lol.La levure était un peu vieille, j’ai auglmenté la taille du starter à 4L.

Dégustation

25/08/2019 : Embouteillage à 4.5g/L, 124 bouteilles de 50cl. Quasi aucune carbo en sortie de fermenteur mais j’ai quand même baissé un poil le sucre à l’embouteillage (de 5 à 4.5g/L). La bière après pas mal de temps en lagering est très clean autant visuellement qu’au nez. Je suis très enthousiate de ce brassin, on vera après refermentation mais je retrouve les arômes qui me font kiffer cette recette plus que tous autres bières (pour le moment biensur lol). Certe, le coté malté n’est pas aussi franc que je voudrais et avant refermentation, c’est encore un peu le bordel en fin de bouche. Le boost du hopstand semble bien prometteur, qu’il sent bon le Mittelfrüh !

Fermentation

  • Ensemencement : 07/07/2019 à 9h, frigo à 13°C / Starter décanté, la moitié du liquide viré
  • Mesure : 06/07/2019 à 19h, SG ?, densité initiale
  • Mesure : 19/07/2019 à ?h, SG 1010, atténuation apparente ?%
  • Consigne : 20/07/2019, frigo de 13°C à 16°C
  • Consigne : 01/08/2019, frigo de 16°C à 5°C

Brassage

  • 10h55 : concassage ok, 50L à chauffer, cible 55-56°C. Cible 52L maische, trempe 18L
  • 11h25 : 53L@55°C
  • 11h43 : trempe1 go, bien épaisse
  • 11h55 : pause à 72°C, 10 ou 15 minutes
  • 12h08 : reprise, iode t1 ok
  • 12h17 : cuve matière 51°C
  • 12h25 : ébullition 15 minutes
  • 12h43 : 65°C / 50L
  • 13h08 : 65°C
  • pH eau réseau : 8.28 / pH maische : 5.58
  • 13h43 : après 60 minutes, test iode KO
  • 13h47 : trempe2 25L
  • 14h14 : trempe2 ébu
  • 14h23 : matière 77°C
  • 14h45 : first wort 16.8°B
  • 15h07 : 50L, 1er désamorçage filtre
  • 15h12 : 72g mittelfrüh, 66°C cuve ébu
  • 15h32 : 80L pré-ébu, 70°C 10.8°B
  • 16h13 : ébu
  • 17h13 : circuit fermé à chaud
  • 17h22 : circuit fermé + froid
  • 17h35 : 70°C + hopstand 54g
  • 18h00 : froid whirlpool 10 minutes
  • 18h10 : vers fermenteur 25°C
  • 18h21 : ok

Photos

J’ai prit soin de faire la trempe la plus épaisse possible ! Faut que je pense au prochain brassin à inverser la cuve, c’est à dire mettre la maische dans la cuve trempe et transférer la partie liquide vers la cuve matière.

On voit peut êtr eun peu mieux la densité du truc sur cette photo.

Test à l’iode après 15 minutes à 72°C, surprenant mais pourquoi pas.

Le pH, toujours un peu haut mais conforme à d’habitude (prit pendant le palier de saccharification).

Le transfert de la trempe claire reste à améliorer. Bon au moins c’est rapide :D

Le mout se dévoile au mash out, il va être bien coloré et limpide, miam d’avance.

Après quelques minutes de recirculation, il est bien limpide et brillant. La densité du premier jus semble bien haute, c’est bon ça.

Hop direction la cuve d’ébu pour se mélanger avec le mittelfrüh :-)

Bien limpide et bien coloré à l’embouteillage, j’ai hate de gouter le produit finit :-)

Sur B50 et B51, j’ai essayé de bien faire bouillir la première trempe, en la faisant la plus épaisse possible.

Références

BièreBrassindouble décoctionkölschla communemittelfrühweyermann vienna
Le contenu de ce site est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International (CC BY-NC-SA 4.0)

Gamb

DIY

Borne d'arcade - épisode 1 : L'alimentation

B49 - Grätzer Saison : Deuxième essai